• Créateur de soldats de plomb et figurines historiques
  • Appelez-le: +261 020 22 482 00
0

Boutique en ligne

nouveautebtn

8e siecle

17e siecle

ancienregime

premiereempire

deuxiemeempire

18e siecle 2

19e siecle

civils btn

figurinesdumonde

accessoires btn

continentperdu

humour btn

jeux d'échecs

 

ImprimerE-mail

Kasios le Chasseur de Géant en Acrylique

Disponibilité: En stock
Référence du produit:
Avec expédition Livraison standard pour 0,00 €

60,00 €

FournisseursART MINIATURE
Dans son enfance KASIOS était comme la plupart des hommes des forêts esclave de la tribu des CUMBAS, les géants de la montagne rouge au centre de MÛ. Ils servaient même de festins à chaque nouvelle lune au cours d’une fête des temps archaïques, à l’époque d’avant le chao d’ou surgit le premier continent.
Durant cette frénésie bacchanale 50 hommes étaient contraints par leurs cerbères de se combattre jusqu’à la mort, jusqu’à ce qu’il en reste qu’un.
Toutes les armes étaient permises du sabre en passant par l’hache à double tranchant, et surtout la force et la ruse, pas de règle de combat. De ces chocs monstrueux naquit parmi les hommes l’avènement d’un jeune homme quasiment invincible, KASIOS, il y format sa légende. Sa haine des CUMBAS en fit un combattant silencieux nul ne l’entendit prononcer une parole même sous les plus terribles tortures que lui infligé ses tortionnaires.

La cruauté des géants était sans borne leur roi RAGRAN voulut un jour se mesurer au silencieux KASIOS, le combat fut terrible, il se termina au bout de trois jours et trois nuits par la mort du roi.
Les gardes se saisir de KASIOS l’emmenèrent le soir même loin des montagnes rouge. Ils creusèrent un trou dans le sol sableux auprès de fourmilières, l’enterrèrent laissant seule sa tête dépasser du sol et retournèrent dans leur montagne.

KASIOS resta là ne pouvant s’échapper. Les fourmis courraient sur son visage infligeant de terribles morsures. Soudain comme il arrive souvent dans le grand désert du Mû une tempête de sable balaya la nuée de fourmis, le vent souffla si fort que le sable autour de KASIOS s’éleva dans les airs, libérant ainsi ses bras. D’un effort sur humain KASIOS pût ainsi se libérer.
Depuis se jour KASIOS devint ce silencieux combattant, cet insaisissable fantôme, frappant comme l’éclair disparaissant aussitôt comme une ombre apocryphe. La légende naît on chuchote ses exploits. Il est le sauveur de l’oppression. Il survit que pour libérer son peuple de l’esclavage, par l’anéantissement de ces géants les terribles CUMBAS. Est il un mythe ?certains disent même qu’il est le fils d’un dieu redoutable MANDIBY , dieu de la guerre. Est-ce vrai ?nul ne le sait. Pour l’instant il est le plus fort, c’est ce qui compte, il représente l’unique espoir du peuple de la forêt, la grande question que se pose KASIOS : jusqu’à quand ?

NOTE DE L’ AUTEUR
Liberté un mot nous plongeant dans une douce et bienveillante utopie. Nous sommes tous bercé par ce si joli mot. Mais, sommes nous vraiment libre ? Hélas oui et non. Oui pour quelques uns. Mais hélas, de nombreux hommes et femmes dans le monde n’ont le droit que d’y rêver. Leur réalité n’étant que contrainte asservissement, servage, par des hommes puissants, forts de leur pouvoir rarement élus par leur peuple, plus souvent venus sur le devant de la scène par les armes ou par corruption ou trichant dans les urnes au mépris de l’espérance des milliards de« petits qui n’espèrent en ce mot magique LIBERTE ! Si tous les hommes voulaient se donner la main, notre avenir serait nettement plus heureux, vous ne croyez pas ?

 

Si vous désirez commenter la note de l’auteur, ou répondre aux questions vous pouvez nous contacter à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.